jeudi 26 décembre 2013

M'enfin, c'est quoi l'Anarchie ?...

Tout est dit
M'enfin, c'est quoi l'Anarchie ?... Ceci est un extrait d'un futur ouvrage en chantier, qui aura peut-être pour titre ''Les Œuvriers''. C'en serait le début. Texte provisoire bien sûr, volontairement très condensé, qui demande donc l'attention du lecteur : Entre deux fêtes de fin d'année, est-ce trop demander ? En tout cas je vous en livre ici la primeur. Et vous souhaite 4 bonnes saisons en 2014 !... Avec, pour y méditer toute l'année si besoin, ce petit texte en premier ''paquet cadeau''… à suivre début janvier !! -Rém*
*
A force de souvent avoir à répondre à ce ''M'enfin...'', j'ai pondu ce résumé : L'ANARCHIE EST... …

1- SANS CHEF : L'Anarchie est le contraire de la pyramide sociale, avec Chefs hiérarchiques. C'est court comme ''Liberté individuelle dans la Justice Sociale'', en résumé. C'est court comme ''le cri du cœur'', l'aspiration naturelle à la dignité, à l'amour, au bonheur. Irrépressible...

2- SANS CREDO : L'Anarchie anime tout un ensemble de pensées, d'activités, expérimentales, sans doctrine figée ni fermée, confinant au dogme. Cela contrairement aux vaines doctrines fermées, si contraignantes de mouvements politiques, religieux, philosophiques, artistiques. Qui sont tous traversés par des idées anarchistes, contestataires et créatrices, de fait. On dit des anarchistes, trop souvent, qu'ils sont d'extrême gauche. C'est faux. L'Anarchie est ailleurs, sans étiquette, dans le réel. Bien sûr plus sensible aux idéaux de gauche, si souvent trahis par le pouvoir, si corrupteur. Et dans le réel, les gens valent bien mieux, si souvent, que leur étiquette réductrice, dite de ''gauche, droite, centre, extrême'' ou bien ''papou, zoulou, esquimo, algonquin'', etc. !
Ces idées anarchistes sont parfois fécondes, un peu partout. Citons par exemples et entre autres : surréalistes ; communistes libertaires ; non-violents gandhiens ; théologiens de la libération ; mouvements socio-culturels type Mai 68... ou aujourd'hui mouvements Féministes, Indignés - d'ici, du ''Printemps Arabe'', des ''Peuples Premiers'' dans les Amériques, l'Asie, l'Australie... : Bref toutes les vastes mouvances motivées par la reconnaissance de la dignité humaine, par son aspiration à la Justice Sociale. Plus d'innombrables belles petites mouvances en zones très locales... et d'avenir.
Cette fécondité des idées anarchistes a toujours été férocement combattue par tous les pouvoirs.
Par les régimes dictatoriaux divers, dont : Fascismes ; Stalinismes ; Démocraties formelles réduites au bipartisme-bidon, type État-Policier yankee ou jacobin ; États-coffres-forts type Monaco, le Vatican et autres Paradis Fiscaux ; États-bidons type Congo pour pillage direct par le Capitalisme... Lequel est devenu Dictature mondiale du Fric, semant par corruptions les pires inégalités sociales et la destruction du fragile écosystème Terre : sa mort.

3- AVEC PATIENCE : L'Anarchie vient de très loin et va très loin. Ces racines sont la nature, celles de l'homo sapiens, cet animal qui su se protéger de ses frères animaux (ours, loups, tigres, etc.) : Et par la fronde devenue arme à feu et par le feu primitif... lequel est devenu la bombe nucléaire qui, aux mains de 0,1% des hommes prétend terroriser 99,99% des autres hommes et menace l'existence même de toute actuelle vie planétaire : ''exploit'', entre bien d'autres, du démentiel capitalisme, maître des États...
L'essor de l'Anarchie, avant même l'existence du mot, date des libérations conquises par des esclaves-hommes contre leurs maîtres-hommes (avant Spartacus, après Mandela), à achever par l'abolition du salariat, forme moderne de l'esclavage, du servage et de bien d'autres soumissions...
Les réflexions théoriques explicitement anarchistes datent de la généralisation du salariat, née de la Révolution Industrielle occidentale, il y a moins de trois siècles : réflexions toujours ouvertes, très nécessaires et très fécondes, mais dépassées : le Capitalisme a quitté son berceau chrétien (d'où l'athéisme dur des premiers anarchistes) pour régner sur toutes cultures spirituelles de l'humanité (d'où l’agnosticisme d'actuels anarchistes, ouverts à toutes autres cultures, en création continue).
Il est possible que le mot Anarchie soit un jour dépassé, remplacé par un autre mot ou pas, qu'importe. L'important est la conquête de la Liberté et de la Justice Sociale. De l'homo sapiens en harmonie avec la Nature... donc avec lui-même, sans chefs ni patriarcats. Heureux. Libre et libertaire.

Source image
4- AVEC ASTUCES :
Dans ses pratiques sociales expérimentales et de fait, l'Anarchie ne cesse d'exister : d'inventer. Ces pratiques aboutissent, rarement, à de grandes victoires politiques. Et éphémères (Ukraine, Espagne, Chiapas...) face à la puissante férocité des États, dont staliniens.
Ces pratiques anars sont, souvent, discrètes et durables (ex-esclaves ''marrons'', ''autogestionnaires'' divers, ruraux ou artisanaux, et autres artistes librement associés...). Elles sont très fécondes, en profondeur. Aussi bien dans les têtes ''à-principes anti-anar'' que dans celles ''à peu près anar'', mais jamais assez ! … Deux exemples (parmi mille) dans le domaine de dures luttes ouvrières. En 1973, celui des ''LIP'' (comme ''L'Imagination au Pouvoir'') ; récemment et toujours en cours, celui des usines ''l'éléphant'' : En principe réservées au savoir-faire des Centrales Syndicales, ici dépassées, ces luttes furent et sont menées par les astuces créatives des ouvriers concernés : avec bien plus de succès que lors des compromis habituels, ceux des défaites finales gérées par ces dites ''Centrales''...
Il est impossible d'évoquer ne serait-ce que l'éventail des domaines où pénètrent idées et pratiques anarchistes, elles-mêmes tant alimentées par idées et pratiques venues de ces multiples domaines. Ne serait-ce que, et c'est fondamental, via simples relations entre deux individus. Cela peut concerner deux camarades ou deux copains (= qui partagent la même chambre ou le même pain, voire le même boulot). Et bien sûr deux amis en amours, un couple (qu'il soit durable ou pas), etc.
Concernés aussi sont les immenses domaines de l'Enfance, l'instruction, etc. Ceux du Féminisme, du Patriarcat : domaines très fondamentaux, si peu et mal repris par des Partis dits de gauche-de-gauche. Cela concerne aussi d'autres vastes domaines, chez les scientifiques, chercheurs, etc. et chez les artistes, tout aussi ''pointus'' ou simples (?!) aventuriers... souvent ''anars sans le savoir'' !
Pour quelques noms passés à la postérité (des Prévert, Ferré, Brassens, Orwell, Einstein, des Juliette G et l'autre Juliette, Makeba, Beauvoir, Curie...) il y a des milliers et milliers de femmes ou d'hommes, partout désormais, qui mènent à leur façon de singuliers combats. Les quels se rejoignent souvent et peu à peu pour une saine et rampante ''révolution des mœurs'', de la ''culture''. Modestement, mais très vigoureusement, le courant anarchiste a sa place dans ces combats radicaux d'anticonformistes acharnés, et s'en enrichit aussi, beaucoup... : ''Ce n'est qu'un début... ''

5- AVEC ESPOIRS DE NON-VIOLENCE: L'espoir est chevillé au corps de tout être vivant, et le plus consciemment chez l'animal-homme, sans doute. (à suivre!)



Sous l'casque d'Erby


 

15 commentaires:

  1. J'ai supprimé les 2 commentaires car je m'a emmêlé les pinceaux;;; zsooze !

    RépondreSupprimer
  2. Bonjour les caillounautes. Temps à turbiner sous l'bonnet.
    L'anarchie, bien sûr. Comment ne pas être d'accord et attaché au principe d'un monde sans autre autorité que celle du bon sens et de la mise en commun des richesses que la Terre offre à ses locataires. Bien bête ou bien malade (ou les deux) celui qui en refuse l'idée.
    Tu écris ceci en conclusion de ton article, entre autres belles choses, la liste des luttes est longue et acceptables sont les raisons qui poussent l'humain à se révolter pour atteindre sinon l'idéal anarchiste, du moins un état de dignité admissible : « L'espoir est chevillé au corps de tout être vivant, et le plus consciemment chez l'animal-homme, sans doute. »
    Désolé de l'écrire aussi crûment, mais raison oblige, suffit de regarder autour de soi et au-delà de la haie bocagère : si l'homme, dans sa minuscule et méchante portion, est porteur d'espoir, capable du meilleur et du plus merveilleux, il est aussi (et en quantité industrielle) son ennemi le plus... égoïste et le plus destructeur... Capable d'écrire des pages merveilleuses de son évolution, il prouve chaque jour, du lever au coucher du soleil, qu'il est ce fou sanguinaire dont les croix des cimetières empêchent les morts de reposer en paix...
    Quand je crie "Vive l'Anachie !", je me fais plaisir et fais appel, moi l'incroyant, à une sorte de « miracle », qui vaut la peine qu'on lui consacre notre énergie...
    Hier je me suis mélangé les pinceaux avec l'illustration de ton papier. Désormais tout est d'aplomb. Tout comme l'Erby du Jour que je trouve en cohérence.

    RépondreSupprimer
  3. Quel beau et bon choix que le poète Georges pour sa magnifique chanson "Mourir pour des idées...mais de mort lente"!!!
    Ce message fait le lien entre cette première partie du sujet "L'Anarchie?" et la suite l'an prochain, si je me suis pas cassé la pipe...(qu'il avait fort belle).
    J'avais cette chanson en tête en revenant d'enterrer mon pote Yvon la semaine dernière, à ses plus de 92 ans. Après une vie d'humbles combats pour bien de justes causes de solidarité humaine. Aussi bien autrefois dans la Résistance que récemment pour des grévistes de la faim grecs surexploités par les Chantiers Navals de St-Nazaire, aussi bien pour la récolte des olives des Palestiniens, la fin du blocus de Gaza, le boycott d'Israël-Apartheid, que pour... une résurrection (en cours!) de la librairie La Voix au Chapitre, etc.

    Sinon, lediazec : je connais ton point de vue, le comprend et le respecte (et celui du pote Erby, à sa façon visionnaire d'artiste, lui aussi "anar-pessimiste"), différent du mien. Je m'en expliquerai... l'an prochain. Et peut-être ici, en réponses à d'éventuels commentaires !

    RépondreSupprimer
  4. Vive la belle Anarchie !!! qui nous portera libres, heureux entre nous, en symbiose avec la nature, en respect avec la fraternité, l’intelligence et l’ouverture d’esprit...Avoir la joie de s’étonner, de s’aimer et s’amuser et de pouvoir compter sur les autres pour affronter ensemble les coups dures de la loi de la vie qui sont déjà suffisamment violent.
    Aujourd’hui l’horreur progresse comme un virus.
    bien d’accord avec Erby

    RépondreSupprimer
  5. Salut à tous. Je me suis permis de remplacer mon petit "blues du jour" par le dessin original aux couleurs plus... NOÂÂÂÂRES ! Ceci dit .... Vive l'anarchie, Vive Bakounine !

    RépondreSupprimer
  6. Pour Erby et les amoureux des étoiles
    http://www.maxisciences.com/voie-lact%E9e/decouvrez-l-039-incroyable-danse-de-la-voie-lactee-dans-le-ciel-d-039-hawai_art31674.html

    RépondreSupprimer
  7. Bonsoir à tous les Anars de la Terre existants ou ayant existé. La Vie est devant et par derrière on se la prend avec le gouvernement, les impôts, les injustices, les supplices des femmes et des enfants et des humains en général et en particulier. Regardez la télé et vous verrez la misère du Monde mais regardez d'abord dehors, près de chez vous, devant votre supermarché, devant votre banquier qui vous pique vot'blé, toute la vérité de la misère est juste à votre porte et vous avez les yeux devant vos écrans géants payés à crédit pour faire comme tout le monde et pour faire "joli" dans le salon quand y'a des gens qui viennent !! Putain merde, soyez vigilants demain se sera peut-être votre tour, les aléas de la vie comme les chances ne sont pas forcément pour les autres !! 100 % des perdants ont tentés leur chance et vice et versa. Comment ? Quoi ? Qui ? L'Anarchie c'est une vision de la vie, un état d'esprit d'entraide et d'Amour que les Punks ont adoptés à minimum 69% comme il faut adopter la nouvelle vision de Rem* de l'organisation de la Société si on en veut une. Je vous transmet tous les possibles pour 2014 avec mes voeux D'AmourAnarchiste; VAL

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oh, Anonyme !
      Je partage cet entrain et cette vision noire de réalité, puisque moi-même je suis assez téléphage pour saisir la portée de votre colère et de votre dépit qui sont aussi les miens. Tout comme je partage l'idéal de l'ami Rémi qui connaît fort bien mon sentiment sur le sujet. Comme je le répète assez souvent : "l'Anarchie n'est pas un système, mais un comportement dans n'importe quel système". Et cela est un fait bien réel ! C'était un bakouninien aragonais, Felipe Alaiz, qui écrivait cela dans les années quarante...

      Supprimer
    2. Ben, j'oubliais, quel malappris, moi aussi, je vous transmets le moins pire de tous les possibles pour 2014, qui s'annonce d'ores et déjà... Très aïe,aïe, aïe !

      Supprimer
    3. Je te précise, lediazec, que l'anonyme qui s'exprime ci-dessous n'a pas même pris le temps de vérifier s'il y avait ou pas réponse à son 1° message, elle a mis çà déjà prête à s'enfuir... et aura été chagrinée que tu la vouvoies !

      Supprimer
  8. Alors vous calez ... Perso Je trouve que le vie est plus belle quand on fout le bordel Bises de Noel et du 8 de l'an

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Quelqu'un qui cale ici ?... Des noms, nom de Dieu !

      Supprimer
  9. Tiens ? y a une météorite + ou - anonyme qui a dû hanter mes z'alentours... ou bien ???

    RépondreSupprimer
  10. Zââââlut les cailloux, ch'uis r'viendu ! A deux mille pour cent d'accord, bien sûr. Joyeux lendemain de Noël. Celui où certains ont déjà repris le boulot. Ou pas quitté. Et merci pour les petits messages.

    Une seule petite détaille (au féminin, c'est plus gentil) me titille un peu : les nouvelles de Fukushima son tellement sympa qu'on se dit qu'on n'aura pas le temps d'appliquer l'anarchie ailleurs que dans de minuscules endroits un peu oubliés, avant que la ronde des radiations n'ait raison des riches comme des pauvres (à moins que les riches ne se baladent en slips de 20 tonnes façon chars d'assaut, dès maintenant). Il semble bien que les vents et les pluies aient commencé déjà à saupoudrer les poussières de mort jusqu'au Québec, au moins. Rapport aux problèmes des nourrissons, ou aux morts avant naissance.

    Bonne prospérité à tous !

    RépondreSupprimer